vendredi 13 octobre 2017

C'est dans la boite !

Peut-être vous souvenez-vous de cet essaim qui s'était posé en plein centre ville sur un panneau. Tout d'abord nous l'avions enruché en Warré chez un ami sur son exploitation maraichère inspirée par la permaculture. C'était pendant une période très chaude du mois de mai, les filles avaient visiblement d'autres plans et une grande soif de liberté. Assez rapidement elles avaient boudées la jolie maison "fait maison" du copain Fred. Nous leur avions alors souhaité le meilleur, les probabilités qu'elles trouvent un espace naturel pour résider pouvait exister sur ce territoire. Quelques temps après nous avions enruché un autre essaim qui lui est resté sans souci.
Silence radio concernant la première colonie, jusqu'à ce qu'au milieu de l'été Fred. les retrouve dans une haie roncière adjacente à sa grande serre.


 Ce ne sont pas elles pourront se dire certains, personne ne le saura jamais. En tout cas les chances que ce soient une autre colonie avec la même force ouvrière et donc la capacité de construire un tel nid sont minces. De plus elles ont une physiologie proche voire identique à celles photographiées précédemment.
Quoi qu'il en soit et qui que ce soit c'est une colonie qui devant les affres de l'hiver arrivant et les attaques intempestives des frelons asiatiques nécessitait notre soutien. En effet,  il n'existe pas pire pour les abeilles que de devoir souffrir de l'humidité froide de l'hiver. Malgré la protection relative du roncier ses chances de survie aurait été très faible. Fred a conçu une superbe boite qui les protègera et qui deviendra leur résidence finale. Une ruche conservatoire où l'homme n'exploitera jamais l'animal.
Profitant enfin d'une jolie journée d'octobre, nous avons assuré leur transfert. Aucune agressivité...des amours...



 Après avoir dégagé toutes les ronces, nous avons mis la colonie dans la boite. Je pense qu'en dépit des apparences, il y a encore au moins 4/5 kg de miel, la population a bien baissé. Mais nous avons déjà observé pire situation se redresser. Là encore nous leur souhaitons le meilleur.A suivre de près malgré tout...



 La boite est situé à peu près à un mètre de l'endroit où elles avaient nidifié, elles ont tôt fait de réajuster les GPS.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire